Nouveau virage pour la télémédecine afin de permettre le déploiement des usages et de mieux s’adapter aux besoins de chaque acteur de santé en Bretagne.

Contexte

Après de nombreuses années d’expérimentations et d’apprentissage, le financement des actes de télémédecine fait désormais partie du droit commun, et ce depuis le 15 septembre 2018 ! Tout médecin qui le souhaite peut dès à présent consulter à distance.
Pour accompagner la fin des expérimentations de financement des actes de téléconsultation et téléexpertise, et anticipant de ce fait une croissance des demandes, la communauté de télémédecine bretonne et le GCS e-Santé Bretagne ont fait le choix de simplifier les démarches, et d’ici quelques mois c’est l’offre de services e-KerMed qui prendra le relai de Sterenn.

Zoom sur le financement des actes de télémédecine

Deux conditions sont à respecter :

  1.  la bonne organisation des soins. La téléconsultation doit en effet s’inscrire dans le parcours de soins coordonné du patient. Ainsi la téléconsultation se réalise sur prescription du médecin traitant et par un médecin téléconsultant ayant vu le patient en consultation physique dans les 12 derniers mois.
  2. la protection des données médicales. Les informations médicales (formulaires cliniques, bilans médicaux, compte rendus…) doivent impérativement être échangées sur des flux totalement sécurisés et la téléconsultation doit être conduite à l’aide d’un outil de vidéotransmission.

Le financement des actes de téléexpertise est prévu pour février 2019, dans un premier temps sur un périmètre de population restreint. Il sera élargi à l’ensemble de la population d’ici la fin de l’année 2020. Le financement des prises en charge en télésurveillance restera quant à lui en expérimentation pendant quelques années.

Présentation d’e-KerMed

e-KerMed, c’est un ensemble de services de télémédecine à la carte.

Le service de mise en relation permettant à chaque offreur de soins de décrire son offre, les modalités d’accès et à chaque professionnel de santé de trouver l’expert disponible pour répondre à sa demande.
Le service d’échange et partage pour transmettre les différents éléments nécessaires à la prise en charge du patient, de manière totalement sécurisée : documents d’identification du patient, formulaires cliniques, bilans médicaux, compte rendus et prescriptions.
Le service de visioconférence sécurisé, hébergé en zone HDS et compatible avec tout type de matériel : station fixe, chariot, PC, tablette, smartphone.
Et enfin le service d’accompagnement, dont les principales composantes sont l’aide au lancement d’un projet, l’animation de la communauté régionale de télémédecine, la communication, la formation, ainsi que la veille juridique et technologique.

Le GCS e-Santé Bretagne est actuellement en cours de construction de cette offre de services. Au cours du premier trimestre 2019, les différents établissements requis et médecins libéraux qui souhaitent proposer des prises en charge en télémédecine seront accompagnés dans la mise en place de cette nouvelle démarche.