PRÉLEVEMENT SANGUIN - Femme

Le projet « Dossier Transfusionnel Régional » est né en régional Bretagne en 2013 suite au constat que les échanges entre l’Etablissement Français du Sang (EFS) et les Etablissement de Santé (ES) bretons utilisaient des solutions hétérogènes qui ne permettaient pas la mutualisation des données et rendaient alors impossible la constitution d’un dossier patient transfusionnel régional.

Contexte :

Les attentes lors de ce lancement de projet étaient nombreuses :
  • Centraliser l’ensemble des données transfusionnelles des patients.
  • Permettre la constitution d’un dossier régional patient regroupant l’ensemble des données transfusionnelles, crées lors de ses différents séjours dans les ES de la Région.
  • Récupérer des résultats d’analyses effectuées dans le cadre d’un processus transfusionnel (ES, EFS) avec optimisation de la sécurisation de la délivrance des PSL.
  • Limiter le nombre des analyses Immuno-Hémato réalisées
  • Gérer par un ES le dossier transfusionnel sur le serveur avec accès à l’ensemble des informations concernant l’historique du patient
  • Accéder au DMP (à terme)
  • Le tout, avec des échanges réalisés de manières sécurisées
Après plus de deux années d’études sur la faisabilité et la mise en place de ce projet, après le lancement d’un dialogue compétitif et l’audition de deux éditeurs Medinfo (Hemobank) et Guyot Walser(Cursus), le projet initial « Dossier Transfusionnel Régional » a été intégré dans les projets EDI (Echanges de Données Informatisées) de l’EFS national.

Zoom sur le projet « Echanges de Données Informatiques »

Plusieurs raisons ont amené les membres du comité de pilotage du 15 juin 2017 à intégrer le périmètre initial du DTR dans le projet EDI national .
 Dans  le cadre de son projet d’établissement, l’EFS national  porte un projet global « Échanges et Partages de Données Informatiques »  :

3 volets principaux :

  • Un projet EDI classique priorisé sur les domaines PSL et LBM , qui prend une dimension dominante avec des éléments du COP 2015-2018 de l’EFS puis la publication du décret n°2016-46 du 26 janvier 2016 (relatif à la biologie médicale),
  • 2 expériences pilote de Dossier Patient Commun Transfusionnel en IDF et Bretagne ; une solution d’initiative hospitalière, opérationnelle depuis 10 ans en Auvergne Loire (EDITAL) a alimenté la réflexion.
  • Un projet interne de convergence des systèmes régionaux patients EFS pour aller vers une base avec un référentiel patient unique (BRU) d’environ 25 millions de dossiers.

Avancement du projet

A ce jour, le projet EDI a donc intégré le périmètre initial du projet DTR et il est porté en région Bretagne par l’EFS (contact : Mme Solène Ménez – chef de projet).
Les échanges proposés entre l’EFS et les ES sont donc désormais des échanges point à point via la mise en place de flux .Le GCS continue aujourd’hui son accompagnement auprès de la communauté (EFS et ES) en tant qu’AMOA.